Actus

Interview | Le stage d’éveil musical a·typique, imaginé par l’ARA

L’ARA accueillera les 9 et 10 juillet prochain des musiciens et des bambin·e·s qui partiront en excursion sonore ensemble. Chacun avec son regard, sa sensibilité et son rapport au monde explorera différentes manières de créer du son, pour composer une musique collective. Les activités musicales seront ainsi adaptées à tou·te·s les enfants, qu’ils·elles soient en situation de handicap, ou non. Nous avons posé quelques questions à Charlotte, chargée de projets d’action culturelle et impliquée sur l’accessibilité au sein de l’ARA, qui a imaginé ce stage.

Bonjour Charlotte ! Peux-tu nous dire ce qui a nourri la volonté de créer un stage mixte ?

C’est une expérience que l’on a déjà testée par le passé. C’est toujours intéressant de réunir les enfants, sans dédier un stage spécialement à ceux·celles avec handicap. Nous trouvons que c’est enrichissant pour eux·elles de se rencontrer, de se découvrir. La plupart du temps, les enfants en situation de handicap fréquentent des structures spécialisées dans lesquelles ils·elles n’ont pas l’occasion de rencontrer des enfants dits « typiques ». Ce constat est le même pour les enfants scolarisé·e·s dans des établissements classiques, qui sont rarement amené·e·s à rencontrer des enfants dits « atypiques », même si cela change peu à peu.
Ce stage donne l’occasion de se rencontrer, à un âge où la question de la peur que suscitent les différences n’est pas forcément présente. On veut créer un contexte d’entraide et de rencontre, sans préjugés ! C’est de cette façon que l’on imagine l’inclusion, la mixité, qui sont des valeurs que l’on défend.

Peux-tu nous parler des activités proposées dans le stage ? Quelles seront-elles ? Comment s’assurer qu’elles conviendront à tous les enfants ?

Nous allons composer des groupes relativement restreints, avec 7 à 8 enfants par groupe et avec 2 intervenants pour permettre un meilleur encadrement. Ce seront des ateliers d’exploration musicale, tels que l’ARA a l’habitude d’en organiser dans les écoles et dans les structures spécialisées. Comme toujours, nous nous adapterons aux enfants : leurs affinités, leurs goûts, etc. On tient aussi à travailler sur l’esprit collectif, l’écoute de l’autre, et de rendre tout cela possible grâce à des jeux.
L’un des ateliers s’appuiera sur l’exploration d’instruments fabriqués dans le cadre de Électrons libres, un projet mené avec des jeunes avec autisme. Les instruments nés de ces ateliers permettent surtout de faire de la musique sans connaissance préalable, grâce à un rapport à l’instrument intuitif et direct ! Cela permet de ne pas faire de distinction, mais de simplement jouer de la musique tou·te·s ensemble.

Tu viens d’évoquer le projet Électrons libres, un des grands projets de l’ARA en lien avec le champ du handicap. Peux-tu nous parler davantage de l’implication de l’ARA dans les différents projets d’accès à la pratique musicale pour les personnes en situation de handicap ?

Depuis une dizaine d’années l’ARA développe des projets avec des structures spécialisées notamment liées au handicap mental, avec des personnes avec autisme, par exemple. Ce sont des activités très diverses : percussions, exploration sonore, lutherie sauvage, chant, etc. Nous construisons toujours les projets main dans la main avec les partenaires qui nous sollicitent et qui veulent développer une activité musicale, et cela afin que nos propositions soient les plus justes et pertinentes pour les personnes qui en profiteront.

Les locaux de l’ARA au 301 sont-ils prêts à accueillir des personnes avec handicap ?

L’ARA a inscrit une vraie démarche d’inclusion des personnes en situation de handicap dans son projet associatif. On veut donner envie à ces personnes de pousser les portes de l’ARA. Cela suppose pour nous de créer les conditions qui rendent cela possible. Tout un projet est lancé avec l’équipe pour permettre cette inclusion. On développe des formations avec des professionnel·le·s spécialisé·e·s auprès des salarié·e·s, des musicien·ne·s de l’école, pour savoir accueillir, adopter les bons réflexes, apprendre à communiquer ensemble au-delà des différences, et donc pouvoir pratiquer la musique en compagnie de personnes en situation de handicap. C’est quelque chose qui nous tient à cœur, que l’on souhaite développer. Notre objectif est de continuer à proposer ce type de stage dans les mois à venir, pour enfin peut-être permettre l’inclusion aux cours de musique réguliers, au sein de l’école.
En parallèle, nous réfléchissons aux manières d’améliorer l’accueil dans notre bâtiment d’un point de vue pratique. Nos locaux sont très beaux mais ne sont pas forcément faciles d’accès, ni conçus pour l’accueil de personnes en situation de handicap. On travaille en ce moment au changement de notre signalétique pour y intégrer des pictogrammes et on cherche à rendre plus facilement compréhensibles nos supports de communication, par exemple.


Un grand merci à Charlotte d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Si vous souhaitez plus de renseignements, cliquez ici.
Pour inscrire votre enfant, contactez Charlotte :
Charlotte Desbons | Adresse e-mail | 03 20 28 06 52 ou 06 13 82 93 83

ARA


301 Avenue des Nations Unies
59100 Roubaix
> Adresses e-mail

Tél. : 03 20 28 06 50
Fax : 03 20 68 06 78
© ARA 2019