Aller au contenu

Claire Benoît

Ton pseudo / nom d’artiste : Clairière

Quel est ton parcours musical ?

J’ai eu beaucoup de projets différents, j’ai d’abord joué dans un groupe de metal puis dans un duo noise (électronique), j’ai eu un label, une orga de concerts, avant de finalement me produire en solo comme maintenant.
Mes différents projets sont tous reliés par mon approche expérimentale et ma volonté de créer des esthétiques sonores hybrides.
Cela fait bientôt dix ans que je compose des albums et que je me produis sur scène, bien que mon parcours musical soit totalement autodidacte. Je n’ai pas suivi de formation musicale académique, j’ai fait les beaux arts, ce qui, à mon avis, se ressent énormément dans mon approche.
Je présente rapidement mes deux projets actuels :
Opal Sword c’est de l’électronique / hip hop. J’utilise des techniques et des sonorités expérimentales pour composer des morceaux dans lesquels je parle de… trucs de geek haha.
Mon second projet, Clairière, mélange le dark ambient, le black metal et l’électronique pour servir une esthétique beaucoup plus sombre.

Depuis combien de temps enseignes-tu à l’ARA ? Je commence cette année !

Que souhaites-tu transmettre aux élèves de l’ARA ? Je voudrais transmettre une approche expérimentale et décomplexée face à la pratique musicale. Je voudrais inciter les élèves à s’exprimer dans leur individualité et à penser hors des codes liés aux différents genres musicaux établis. J’aimerais leur transmettre le goût de l’expérimentation, l’acceptation de l’erreur, la volonté d’essayer de nouvelles choses pour simplement s’exprimer, se laisser guider par leur sensibilité propre en se détachant au maximum du regard de l’autre, pression qui, selon moi, empêche beaucoup de personnes adultes de se lancer !

Un conseil pour se lancer ? Tout simplement croire en soi en gardant à l’esprit que certaines pratiques demandent du temps pour être maîtrisées et qu’il faut savoir être patient.e !
La pratique musicale est intimement liée à la confiance en soi et à la légitimité que l’on ressent, alors ne surtout PAS se comparer aux autres et apprendre à son rythme est capital !
Il y a de belles sensations que l’on rencontre seulement au moment où l’on apprend, il est donc important de savoir apprécier toutes les étapes du parcours, d’aimer le processus autant que le résultat.

Ton artiste favori : Question difficile ! Peut être qui m’ont le plus marquée : Oneohtrix Point Never pour l’électronique, Ash Borer pour le metal, et Matt OX pour le rap !

La chanson qui tourne en boucle dans playlist : en ce moment « pneumonia » de Underoath

Tes actus musicales :
Un EP de Clairière est en préparation.
Je travaille également sur des vidéos d’expérimentations sonores / demos d’instruments DIY.

Aller au contenu principal