Aller au contenu

« On ne naît pas musiciennes : on le devient » | Étude sur le parcours des musiciennes : de l’ARA à La Cave aux Poètes

L’étude « On ne naît pas musiciennes : on le devient »

Les femmes sont souvent aussi présentes que les hommes, voire davantage, dans les écoles de musique et les conservatoires. Pourtant, en prenant pour indicateur les chiffres de l’Observatoire 2021 de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la culture et la communication, on constate que seulement 14% des artistes programmées dans les festivals de musique en France en 2019 sont des femmes. Le chiffre est encore plus bas si l’on considère uniquement les instrumentistes.

On peut donc émettre l’hypothèse que les femmes seraient plus nombreuses que les hommes à cesser la pratique scénique musicale face aux éventuels freins qui se présentent à elles.

Conscientes des enjeux socio-culturels intrinsèques au secteur des musiques actuelles, il était essentiel pour l’ARA et La Cave aux Poètes de s’emparer de la question de l’égalité femmes-hommes. Les deux structures ont décidé d’unir leurs ressources pour réaliser une enquête auprès de leurs musiciennes, afin d’interroger la question des stéréotypes de genre dans la pratique musicale, amateure et professionnelle.

Télécharger l’étude « On ne naît pas musiciennes : on le devient »
Le document est également consultable dans les locaux de l’ARA et de La Cave aux Poètes !


Le projet « On ne nait pas musicienne : on le devient » a été réalisé avec le soutien du CNM – Centre National de la Musique et dans le cadre du Contrat de Ville (Préfecture du Nord et Ville de Roubaix).

Aller au contenu principal